Natural Heritage

The biodiversity that surrounds us is tremendously rich. With a repertoire of roughly 1700 species related to the flora of the Alps of Vaud, the inventory made by the biologists of Lausanne’s university never cease to grow at each field sample in the Swiss Alps. This network, evoking a mature dandelion, connects these species if they have been detected in the same geographical units by the researchers during their observations. The spherical fruit capitula, in white, represents species related to forests such as beeches, oaks, maples, firs, larches and their understory flora. Below in the graph, we can find, in black, many different plant species of open habitats, including the dandelion itself, or Taraxacum. The stalk is composed of orthopterans (crickets), lepidopterans (butterflies) and bumblebees, associated with these habitats, in different shades of green. Finally, the roots are made of soil fungi in yellow and soil bacterias in dark green, in the same habitats.

Patrimoine naturel

La biodiversité qui nous entoure est d’une richesse insoupçonnée. Avec un répertoire fort de 1700 espèces liées au monde végétal, rien que pour les alpes vaudoises, l’inventaire des biologistes de l’université de Lausanne s’étoffe à chaque relevé sur le terrain. Ce réseau, évoquant un pissenlit à maturité, connecte ces espèces si elles ont été détectées dans une même zone géographique par les chercheurs lors de leurs nombreuses observations. Les capitules sphériques de fruits, en blanc, représentent les espèces liées aux forêts comme les hêtres, chênes, érables, sapins, épicéas, mélèzes et leur flore de sous-bois. En descendant dans le graphe, on trouve, en noir, les nombreuses espèces de végétaux présentes dans les milieux ouverts, dont le  pissenlit lui-même, ou Taraxacum. La tige, quant à elle, se compose d’orthoptères (criquets), lépidoptères (papillons) et bourdons associés à ces milieux, dans les différentes nuances de vert. Enfin, les racines sont constituées de champignons en jaune et de nombreuses bactéries présentes dans les sols de ces milieux en vert foncé.

Artwork info

Realisation

2017

Printed fabric

160x245cm

Nodes
Edges

Data source

Ecospat @ UNIL

Credits

Thanks to Prof. Antoine Guisan and his team for opening their data.

Gallery

Coming soon…

Additional resources

Les données utilisées pour créer cette œuvre sont issues du groupe de recherche du professeur Antoine Guisan, avec le soutien du Dr. Olivier Broennimann, à l’Université de Lausanne. Elles correspondent à 15 ans d’efforts d’échantillonnage de la biodiversité dans les Alpes vaudoises, une zone de recherche prioritaire (http://rechalp.unil.ch), cumulant plus de 1000 sites visités, et complétés par les données d’un inventaire forestier cantonal. Ces données sont utilisées pour construire des modèles de distribution géographique des espèces et des écosystèmes, et d’en dériver des projections spatiales selon différents scenarios de changements du climat et d’utilisation des terres. Ces projections permettront à terme d’évaluer l’évolution de ces paysages de montagne, du fonctionnement des écosystèmes, et des services qu’ils fournissent à l’homme.

  • © Christophe Randin
  • © Christophe Randin